Le Mirage F1 CR

1985

  Une nouvelle page de l'aviation de reconnaissance se tourne : le Mirage III R est remplacé par le Mirage F1 CR. Monoplace de reconnaissance dérivé du F1 C, le Mirage F1 CR se caractérise, outre ses performances, par ses capacités d'emport variées.

Le 11 décembre 1985 voit, en grande pompe, le baptême du nouveau Mirage. Une marraine de rêve est présente pour cet événement : Miss France 85 : Suzanne Iskandar ... qui ne laissera personne indifférent !!! Miss France est conduite, fort élégamment, vers son filleul par le Petit Prince et la Hache.  

  Stationnés tout d'abord au 2/33, les F1 CR de la Hache rejoignent l'escadron de manière définitive. Accueil glacial sous la neige ........ mais beaucoup de chaleur et d'émotion pour ceux qui les reçoivent enfin...

L'escadron est doté en 1986 de nouveaux équipements. La cabine SARA (Station Aérotransportable de Reconnaissance Aérienne) permet la retransmission au sol des images infrarouge/Super Cyclope et dispose d'un pupitre d'interprétation rapide pour les officiers renseignement.

Premières sorties

  La 33ème Escadre est engagée au Tchad dans l'opération Epervier. Les avions du "Belfort" en profitent pour changer leur livrée métropole en couleur sable.

Du 24 novembre au 12 décembre 1986, l'escadron participe à sa première campagne de tir sur Mirage F1 CR à Cazaux.  

1987

  Le 7 juin 1987, dans le cadre du détachement Epervier, deux Mirage F1 CR conduits par des pilotes du 1/33 participent aux cotés de Jaguar à l'attaque du terrain de Ouadi-Doum.

1988

EXERCICE RED FLAG/USA : Cet exercice se déroule à Nellis (Texas) et a pour but de familiariser les pilotes avec un environnement hostile réaliste. En 95 sorties, 141 h 05 sont effectuées....