La naissance du 'Belfort'

1er janvier 1945

Le 1er janvier 1945 marque une date importante pour la vie de l'escadrille. Le haut-commandement décide de lui donner son autonomie ; dès lors, la "Hache" devient un groupe à part entière sous la dénomination de GR 1/33.

  Le Commandant GAVOILLE note dans le journal de marche de la première escadrille du GR II/33 ces quelques lignes qui marquent l'avènement d'une unité glorieuse et fière, qui s'illustra en de nombreux points du globe.

Création du GR 1/33 "BELFORT"

En attribuant à la première escadrille du GR II/33 le nom de GR 1/33 "BELFORT" le 1er janvier 1945, le Haut Commandement rend hommage à la "Cité des Trois Sièges" qui vient d'être libérée, et rappelle le souvenir de l'appartenance du Commandant GAVOILLE au 188ème Régiment d'Artillerie situé à Belfort. Cette période met un terme aux attaches américaines. Le GR 1/33 dépend maintenant exclusivement du 1er Corps Aérien Français, nouvellement constitué.

Cette création ne va pas sans poser quelques problèmes. En effet, les effectifs ne sont pas complets et les moyens en matériel des plus modestes : seulement sept avions P-38 de divers types, pas de rechange ni de moyens de réparation, très peu de véhicules et un manque certain d'habillement et de couchage.

Les missions continuent cependant, malgré la neige et le froid très vif. Ainsi nous retrouvons, dans l'historique du GR 1/33, un paragraphe qui en dit long sur les conditions climatiques de ce mois de janvier 1945 :

  " Nos mécaniciens passent leurs journées sous cette tourmente, travaillant malgré ce froid hostile. Le thermomètre accuse -25°. Il faut mettre les moteurs en route. Or nous ne disposons ni d'insufflateur d'air chaud, ni de réchauffeuse d'huile, ni de groupe électrogène de secours... "